La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Observer la constellation de la Chevelure de Bérénice

Afficher la cartedoigt qui pointecarte du Lion

Objets observés :

2 étoiles doubles : 17 et 24 Chevelure.

1 amas ouvert : Melotte 111.

1 amas globulaire: M 53.

8 galaxies : M64 (galaxie de l'oeil noir), NGC 4565, M85, M100, M99, M98, M88 et M91.

Introduction : séance d'observation effectuée en Avril 2005. La constellation de la Chevelure de Bérénice n'est constituée que de trois étoiles peu lumineuses, Alpha, Béta et Gamma, et n'est pas forcément aisée à repérer du premier coup. Le plus simple est de partir de la constellation du Lion qui est, elle , très facile à repérer et constituée d'étoiles très brillantes. Ensuite, on regarde derrière et en haut du Lion, et on doit arriver à voir Melotte 111, qui est un très grand amas ouvert visible à l'oeil nu. On voit un petit groupe d'étoiles faibles, aux jumelles il est brillant. Partant de lui, on repère les trois étoiles de la constellation en utilisant le fait que Gamma est au sommet de Melotte 111 et qu'elles forment deux segments perpendiculaires et de même longueur, comme les deux côtés d'un carré. Cette disposition permet de trouver Alpha et Béta... et de constater que ce sont des étoiles effectivement peu lumineuses et qui ne se distinguent guère des étoiles environnantes ! Quand on a réussi à trouver la constellation (avec l'habitude, ça devient plus facile) , on est prêt pour aller observer une belle étoile double, un grand amas ouvert, un amas globulaire bien visible et les nombreuses galaxies présentes dans cette zone. Bien entendu, l'observation d'objets faiblement lumineux comme les galaxies nécessite de préférence un bon ciel noir, sans Lune, et l'utilisation de faibles grossissements.

Les objets les plus spectaculaires: (carte)

Bien, alors comme on s'est servi de Melotte 111 pour repérer la constellation, commençons par observer cet amas ouvert. Il est très étendu, ce qui fait que même avec un grossissement faible de 28x (avec le 32 mm), il est impossible de le voir en entier ! En réalité, si on veut le contempler dans son ensemble, des jumelles sont nécessaires. Ses principales étoiles sont très brillantes à l'oculaire, et à 28x, on peut parcourir l'amas et y compter sans difficulté une quarantaine d'étoiles (il y en a sans doute beaucoup plus !).

Répérons l'étoile Gamma qui se trouve au sommet, ainsi que la sucession d'étoiles 14-16-17 (voir sur la carte le détail de Melotte 111, attention sur la carte le Nord est en haut et donc dans l'oculaire, on la voit à l'envers). En particulier, repérons l'étoile 17 (qu'on voit donc en haut à droite dans l'oculaire avec l'inversion), car elle va servir pour trouver l'objet suivant. 17 est une étoile double très largement écartée, dédoublée même à 28x, ce qui permet de bien la repérer, puisqu'elle montre une composante principale blanche et une composante secondaire qui m'a semblé très légèrement bleutée.

Nous allons chercher maintenant notre première galaxie, NGC 4565. Pour cela, on part de 17, et on va se déplacer simplement vers l'est (à droite dans l'oculaire) avec un grossissement de 28x. On ne va pas très loin, son repérage fonctionne bien ainsi. Si on veut être plus précis et utiliser les coordonnées, il suffit, à partir de 17, de se déplacer uniquement de + 8 minutes en Ascension Droite (AD). Il faut prendre son temps car NGC 4565 est un objet assez faible, à observer en vision décalée. Il vaut mieux ensuite grossir 45x (avec le 20mm), et en l'observant, toujours en vision décalée, et toujours en prenant son temps, on finit par voir une galaxie allongée , très fine, vue par la tranche, dont le bulbe est visible. C'est une observation qui n'est pas très facile, mais qui mérite vraiment qu'on se donne de la peine car on finit par distinguer l'image de la galaxie vue par la tranche, et il est rare de "voir" aussi bien une si belle galaxie. C'est vraiment l'une des plus belles qu'il m'ait été donné d'observer !

Retournons maintenant à un objet beaucoup plus facile à voir : l'amas globulaire M53. Une fois qu'on a repéré Alpha, il suffit de pointer cette étoile avec un grossissement de 28x. M53 se trouve tout simplement dans le même oculaire à ce grossissement. Avec l'inversion, en mettant Alpha en haut à gauche dans l'oculaire, on voit sans problème M53 en bas à droite. L'amas se présente comme un boule bien ronde et brillante. Près de lui dans l'oculaire se trouve un doublet d'étoiles. On peut le grossir 45x ou 90x (avec le 10 mm) mais aucun détail ni aucune étoile n'apparait à sa périphérie, son bord reste flou. Il est en tout cas brillant.

Allons maintenant chercher notre seconde galaxie, M64. Pour cela, il faut repérer l'étoile 35, qui est assez faible mais peut se voir à l'oeil nu en vision décalée, ou plus facilement au chercheur. Il faut bien mémoriser sa position sur la carte, on ne la trouve pas forcément du premier coup mais un peu de patience suffit pour y parvenir. En mettant 35 en haut à gauche dans l'oculaire à 28x, on trouve facilement M64 en bas à droite de l'étoile. Contrairement à NGC 4565, c'est une galaxie très brillante, donc facile à voir. On peut l'observer à 45x, elle est grande, de forme ovale, lumineuse (pour une galaxie) et possède un centre plus brillant. Elle est appelée "galaxie de l'oeil noir" car sur les photos, elle montre au bord du bulbe central une bande de poussière noire. Si quelqu'un l'aperçoit au 130/900, qu'il me fasse signe ! Bref, c'est également l'une des plus belles galaxies à observer.

Observons maintenant la carte afin de repérer, en bas à droite de la constellation, les étoiles 24, 11 et 6 de la Chevelure de Bérénice. Elles vont nous servir de points de repère pour trouver les autres galaxies. Ces trois étoiles sont également assez faibles bien que visibles à l'oeil nu avec un peu d'attention et l'emploi de la vision décalée. Le mieux est d'utiliser le chercheur, avec lequel on les repère plus facilement. Les côtés du triangle qu'elles forment sont trop grand cependant pour tenir dans le champ du chercheur 5x24. Ne pas oublier non plus que l'image est inversée par rapport à la carte ! Une fois qu'on a bien repéré ces étoiles à 28x, on peut s'intéresser particulièrement à 24. Dans l'oculaire, c'est le sommet en bas à droite du triangle avec l'inversion. 24 est une belle étoile double colorée, facile à dédoubler. A 45x ou mieux à 90x, elle est bien séparée en deux composantes, l'une jaune et l'autre bleue. Pour ceux qui connaissent la magnifique étoile double Albiréo du Cygne, elle lui ressemble beaucoup !

flèche haut

Les objets moins évidents : (carte)

Il nous reste 6 galaxies à trouver. Elles offrent des observations moins faciles et donc peut-être moins intéressantes que les objets précédents, mais les trouver peut aussi constituer un bon exercice de repérage et aussi un bon entrainement à la perception des galaxies ! Pour les trouver, il faut se servir du repérage détaillé de la carte et des trois étoiles 24-11-6 citées plus haut, car elles sont toutes dans cette zone. La carte est présentée avec le Nord en haut, dans l'oculaire on la voit donc à l'envers. Le mieux est de repartir de l'étoile 24 avec un grossissement de 28x, qui permet d'observer le segment formé de 11 et 24. Normalement, on perçoit au tiers de ce segment en partant de 11 (qui est à gauche de 24 dans l'oculaire), et légèrement en dessous, une tâche grise assez bien visible qui est en fait la galaxie M85. Elle est assez facile à repérer, elle est beaucoup moins brillante que M64 mais bien plus que NGC 4565. On peut l'observer à 45x, elle paraît ronde avec un centre qui forme comme un point très brillant. D'ailleurs il y a une étoile toute proche de ce centre, ce qui fait qu'on voit comme deux points brillants formés par le centre et cette étoile.

Pointons maintenant l'étoile 6 qui va nous servir de point de départ. Avec le grossissement de 28x on va pouvoir repérer toutes les galaxies de cette zone, et ensuite on pourra les observer plus précisément à 45x. En partant de 6 et en allant chercher en bas à droite dans l'oculaire, après avoir dépassé quelques étoiles (voir carte), on va d'abord trouver M100 qui se présente comme une pâle galaxie, ronde, assez étendue, avec un centre peut être un peu plus brillant

Retour à 6 pour aller chercher juste à côté d'elle, à gauche dans l'oculaire, la galaxie M98 qui est toute proche d'elle. En fait, M98 se situe simplement à -2 minutes en AD de 6, l'étoile et la galaxie sont visibles dans le même oculaire à 28x. M98 est également très pâle mais semble plus allongée et ovale que M100.

A droite de 6 dans l'oculaire et en haut, à +3 minutes en AD, près d'une étoile se situe M99, autre faible galaxie qui semble ronde, moins pâle mais aussi moins étendue que M100. En fait, les 4 galaxies M85, M100, M98 et M99 sont assez proches les unes des autres et sont donc relativement simples à trouver en explorant la zone à 28x, et en s'aidant des étoiles dessinées sur la carte. Simplement, leur faible luminosité demande de l'attention à l'oculaire pour ne pas les manquer !

Pour finir, on repart à nouveau de 6, et on va se déplacer vers l'est (à droite dans l'oculaire) pour aller chercher M88 et M91. Il y a peu d'étoiles bien visibles dans ce coin, les deux galaxies se situent chacune près d'une étoile un tout petit peu plus lumineuse que les autres (mais encore une fois assez faibles). Plus précisément, M88 se situe à +16 minutes en AD de 6. Les deux galaxies sont dans le même oculaire à 28x, M88 à gauche et M91 à droite. M88 est faible et semble allongée, son centre semble peut être un peu plus brillant. M91 est encore plus faible et semble plutôt ronde. La pâleur de ces deux galaxies les rend délicates à observer !

Remarque: M88, M91, M98, M99 et M100 font partie d'un amas de galaxies nommé l'amas de la Vierge, dont plusieurs membres appartiennent, comme le nom l'indique, à la constellation de la Vierge, qui se trouve juste en-dessous de la Chevelure de Bérénice. On peut repartir de 6 et des galaxies M88 et M91 pour explorer le reste de l'amas de la Vierge, en allant chercher en-dessous, au sud de cette zone (au-dessus dans l'oculaire). Si le temps me le permet (comme d'habitude), je rédigerai prochainement une observation de la constellation de la Vierge.

flèche haut