La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Observer la constellation du Cygne

Afficher la cartedoigt qui pointeCarte du Cygne

Objets observés :

2 étoiles doubles : Albiréo et 16 Cygni.

7 amas ouverts : M29, NGC 6910, NGC 6940, NGC 6819, NGC 6811, M39 et NGC 7086.

1 nébuleuse planétaire : NGC 6826.

2 restes de supernova : NGC 6960 et NGC 6992 (petite et grande dentelle du Cygne).

Introduction :
observation effectuée fin août 2006, dans le Nord-Isère, sous un bon ciel de campagne très légèrement affecté par la pollution lumineuse. J'ai utilisé les oculaires suivants : le GSO de 25 mm ( grossissement : 32x, qui présente une forte coma sur les bords de champ), l'Antarès 8,6 mm (grossissement : 93x) et l'Antarès 5,7 mm (grossissement : 140x). En fait, je pense qu'il me manque un oculaire permettant un grossissement intermédiaire entre 40x et 50x (j'ai vendu le 20 mm avec le 130/900, qui m'aurait donné un grossissement de 40x), ce sera pour un prochain investissement. Enfin, le filtre Deep-Sky a été nécessaire pour l'observation des dentelles du Cygne.

Etoiles-jalons pour l'observation :

Déneb20h4145°17'
Gamma du Cygne20h2240°15'
52 du Cygne20h4630°43'

Ces trois étoiles se voient facilement à l'oeil nu, 52 un peu moins que les autres mais elle reste visible à l'oeil nu, entre Epsilon et Dzéta du Cygne. 52 est une étoile très utile car elle est au centre de la petite dentelle du cygne. Pour chacun des objets observés, un petit tableau présente son type, son ascension droite, sa déclinaison et l'étoile-jalon qu'on peut utiliser pour le repérer.

M29 :

Amas ouvert20h2438°32'Gamma du Cygne

M29 est un petit amas ouvert au sud-est de Gamma du Cygne, il se présente à 32x comme un tout petit ensemble de 7 ou 8 étoiles bien détachées, dessinant une forme qui rappelle celle de la Grande Ourse ou des Pléïades, en beaucoup plus petit évidemment! Il semble perdu au milieu d'une région pleine d'étoiles. A 93x, on arrive à distinguer une quinzaine d'étoiles.

NGC 6910 :

Amas ouvert20h2340°47'Gamma du Cygne

NGC 6910 est aussi un petit amas, qui en fait peut se repérer simplement en pointant Gamma à 32x, car il est dans le même champ que l'étoile à ce grossissement (voir carte). Quand elle est au centre de l'oculaire, on aperçoit l'amas au-dessus d'elle (en-dessous dans l'oculaire). Il est bien visible à ce grossissement, mais la clarté de l'étoile est gênante pour son observation. Grossi 93x, l'amas montre une douzaine d'étoiles et il a une forme très marrante : on observe un triangle dont deux des sommets sont des étoiles bien plus brillantes que les autres, et au centre de ce triangle de petites étoiles forment une croix avec trois branches qui se relient aux sommets. Facile à trouver, à observer (à condition d'écarter Gamma) et assez marrant à voir !

NGC 6940 :

Amas ouvert20h3528°18'52 du Cygne

Cette fois, on a un amas ouvert allongé, moins facile à voir que les deux précédents, assez grand, qui occupe une grande partie du champ à 32x. En fait, on observe comme une "poudre d'étoiles", on arrive à distinguer entre 30 et 40 étoiles au centre de l'amas. Il est vivement conseillé d'utiliser la vision décalée, et dans ces conditions l'amas "saute aux yeux". A 93x, on distingue 40 à 50 étoiles, le tout sur un fond très nébuleux, ce qui indique la présence d'un plus grand nombre d'étoiles encore !
Remarque :
cet amas est en réalité rattaché à la constellation du Petit Renard, et non pas à celle du Cygne.

NGC 6960 :

Reste de Supernova20h4530°43'52 du Cygne

NGC 6960 est aussi appelée la petite dentelle du Cygne. Ce reste de supernova forme une sorte de longue et fine nébuleuse effilée, qui s'étire autour de l'étoile 52. En fait, si on a repéré l'étoile, il suffit de la centrer dans l'oculaire pour être certain de trouver NGC 6960(voir carte). Cependant, elle reste très difficile à voir. A 32x, avec le seul oculaire de 25 mm, elle est restée invisible. En ajoutant le filtre Deep-Sky, j'ai réussi à percevoir en vision décalée, en observant longuement à l'oculaire, la moitié de la dentelle (la partie la plus effilée) d'un côté de 52. Elle est restée cependant très peu contrastée et très délicate à voir ! A 93x, on ne voyait plus rien.
Remarque :
j'ai eu l'occasion de l'observer, toujours au 200/800, à l'observatoire de Vinzier en Haute-Savoie, à 800 m d'altitude, et à l'aide d'un filtre OIII prêté par un copain du club d'astronomie. Et là, c'était fabuleux : la petite dentelle apparaissait très nettement en vision directe, et remplissait tout le champ de l'oculaire à 32x. Il faudra aussi qu'un jour j'investisse dans ce type de filtre "magique" !

NGC 6992 :

Reste de Supernova20h5631°43'52 du Cygne

NGC 6992, la grande dentelle du Cygne, est plus étendue et plus facile à voir que sa petite soeur, NGC 6960. Elle reste néamoins délicate à observer. On peut la trouver à partir de 52 en se décalant de quelques degrés vers l'est. Là aussi, elle est difficile à voir sans le filtre Deep-Sky, par contre elle se voit relativement facilement avec, en tout cas beaucoup plus facilement que NGC 6960. A 32x on observe une espère d'arc nébuleux gris, qui occupe une bonne partie du champ. J'ai voulu passer à 93x, mais là on ne voyait plus grand chose.

NGC 6819 :

Amas ouvert19h4140°11'Gamma du Cygne

A 32x, NGC 6819 se repère comme une petite tache grise circulaire, près de deux étoiles brillantes. En fait il se trouve dans un triangle formé de ces deux étoiles et dont le 3ème sommet est formé d'un autre petit triangle d'étoiles plus faibles. A 93x, la tache commence à se résoudre et on commence à distinguer 10 à 15 étoiles, sur un fond très nébuleux.

NGC 6811 :

Amas ouvert19h3846°34'Gamma du Cygne

On devine un assez grand amas à 32x, qui apparaît là aussi beaucoup mieux en vision décalée, et semble alors montrer 10 à 20 étoiles. A 93x, il est plutôt pas mal : on observe alors une trentaine d'étoiles en vision directe.

flèche haut

NGC 6826 et 16 Cygni:

Nébuleuse planétaire19h4550°31'Gamma du Cygne

NGC 6826 est une nébuleuse planétaire de type stellaire, c'est-à-dire que sa taille fait qu'elle se distingue difficilement d'une étoile. Ce qui veut dire que même en ayant bien pointé la zone où elle se trouve, on n'est pas sûr de la reconnaître tant elle se confond avec une étoile. Il va donc falloir étudier un peu le champ visible à l'oculaire pour la trouver. Pour la repérer, je me suis aidé du livre de Jean-Raphaël Gilis ("J'observe le ciel profond avec une lunette de 60 ou un téléscope de 115") qui donne de précieuses indications pour trouver cet objet. Avec un grossissement de 32x, on cherche une petite mais évidente étoile double, 16 Cygni, bien visible et formée de deux composantes blanches "brillantes". On peut d'ailleurs en profiter pour l'observer, car c'est une belle étoile double, aux composantes symétriques. 4 autres étoiles "brillantes" forment un arc de cercle à l'opposé de 16 Cygni, dans l'oculaire (les deux étoiles formant l'extrémité de l'arc semblent doubles). Entre les deux se trouvent deux paires "d'étoiles" rapprochées (paire 1 et paire 2). La paire la plus proche de 16 Cygni (paire 1) est en fait composée d'un petit point qui est donc bien une étoile, et d'un point bien plus gros qui est NGC 6826. On peut essayer de la distinguer car elle est plus floue qu'une étoile et ne brille pas par elle-même. Une fois qu'on l'a répérée (ouf ! Si vous y arrivez du premier coup, bravo !), on peut maintenant l'observer avec un grossissement plus important.

NGC 6826

(Attention aux inversions dans l'oculaire, sur cette carte le nord est en haut)

A 93x et à 140x, NGC 6826 se voit comme une "grosse" étoile. Cette nébuleuse est qualifiée de "nébuleuse clignotante" (ou "blink nébula") parce que, si on promène son regard dans le champ autour d'elle avec un fort grossissement, une illusion d'optique donne l'impression que la nébuleuse clignote. Effectivement, elle est bien visible en vision latérale quand on promène le regard autour d'elle dans l'oculaire, mais quand on la fixe directement, elle disparaît parfois totalement. Dés qu'on regarde à côté, elle réapparait aussitôt. Cet effet, bien net à 140x, est visible sur d'autres nébuleuses planétaires de très petite dimension, similaires à celle-ci, et c'est d'ailleurs une méthode pour les distinguer des étoiles. J'ai essayé le filtre Deep-Sky à 93x et à 140x, et sa présence renforce cet effet.

M39 :

Amas ouvert21h3248°26'Déneb

On va maintenant de l'autre côté de la constellation, pour observer un objet beaucoup plus grand : l'amas ouvert M39. Celui-ci est d'ailleurs repérable aux jumelles, au nord-est de Déneb. C'est un grand amas, large, de forme triangulaire, montrant une vingtaine d'étoiles bien visibles, largement dispersées. Il occupe une grande partie du champ à 32x, il est donc inutile de l'observer à plus fort grossissement. Il semble qu'il y ait une étoile double au centre. Finalement, la grande dispersion de l'amas ne le rend pas très esthétique (appréciation personnelle ...)

NGC 7086:

Amas ouvert21h3051°35'Déneb

NGC 7086 se présente de prime abord à 32x comme un lueur grise, avec 4 ou 5 étoiles visibles en surimpression. A 93x, on distingue une quinzaine d'étoiles sur un fond très nébuleux, 7 ou 8 d'entres elles étant plus brillantes que les autres. Il ressemble un peu à NGC 6811.

Albiréo :

Etoile double19h3127°58''Déneb

On ne peut terminer une ballade dans le Cygne, sans jeter un oeil à Albiréo, la plus célèbre étoile double du ciel, qui forme la tête du Cygne. Celle-ci est bien visible à l'oeil nu comme une étoile blanche au centre du triangle de l'été (voir carte). Dés 32x de grossissement, Albiréo se dédouble en un duo d'étoiles jaune et bleue, au milieu d'une voie lactée d'étoiles blanches. Quel beau spectacle ! Bien entendu, en grossissant 93x, on profite encore mieux de la beauté de cette étoile double colorée. Voilà une belle façon de clôre notre promenade dans le Cygne !

flèche haut