La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Initialisation du Goto

Ecrit le 28/05/12.

Préliminaires :

une fois la raquette paramétrée correctement (voir la page Mise en route d'une monture EQ6 Goto), elle vous propose, à l'aide du message Begin alignment ?, de lancer la procédure d'alignement du Goto.

Goto

Il existe 3 procédures d'alignement (sur 1, 2 ou 3 étoiles) qui fonctionnent toutes sur le même principe, il est à noter que la méthode avec 3 étoiles ("3-Star alignment") est celle qui est recommandée par la notice pour obtenir la précision la plus grande (notamment si on a l'intention de se promener aux quatre coins du ciel ... clin d'oeil).

Cependant si l'on souhaite simplement faire une séance de photographie, on peut se contenter de faire l'alignement sur une étoile proche de l'objet choisi sachant qu'on va juste se servir du Goto pour pointer le dit objet et ne plus en bouger ensuite...

Enfin la procédure d'alignement sur 3 étoiles semble permettre de compenser des erreurs de mise en station, cependant je vous recommande malgré tout de faire la meilleure mise en station possible (voir à ce sujet la page Mise en station à l'aide de la raquette) ce qui normalement vous garantira la réussite de votre alignement de manière certaine.

Procédure d'alignement :

1. Tout d'abord on répond Yes à la question Begin alignment ? en appuyant sur la touche 1, puis la raquette affiche le nom d'une première étoile. Il s'agit normalement d'une étoile bien connue, et visible sans problème à l'oeil nu à la date de l'observation (par exemple, pour avoir fait un alignement il y a quelques jours, la raquette a sélectionné pour cela Véga, Arcturus et Pollux).

Goto

Première remarque : la raquette choisit une liste d'étoiles et affiche leur nom propre. Ce qui veut dire que, bien que certains disent que l'utilisation du Goto dispense de l'apprentissage des constellations, il est nécessaire d'avoir tout de même une connaissance basique des principales étoiles du ciel si on veut savoir où elles se trouvent..

Seconde remarque : il se peut que l'étoile choisie par la raquette ne soit pas visible au moment de l'alignement (parce qu'elle est cachée par un bâtiment, une montagne, un arbre par exemple ...). Dans ce cas-là on peut, à l'aide des flèches de défilement, faire afficher une autre étoile.

Troisième remarque : il m'est arrivé (notamment l'automne, qui est la saison durant laquelle je me suis aperçu que j'observais le moins dans l'année, je ne sais pas pourquoi ?...) de ne pas connaître le nom de certaines étoiles affichées. Je me suis imprimé alors (à l'aide d'un logiciel de planétarium quelconque) les principales constellations de la saison avec le nom propre de chaque étoile affichée à côté, ce qui m'a rendu plusieurs fois service pour l'alignement du Goto.

2. Une fois choisie l'étoile, on appuie sur Enter et la monture se met alors en route ("Slewing...") en direction de l'astre en question.

Goto

Il se peut que le telescope vise relativement loin de l'étoile, c'est normal... En général pour moi, la première étoile n'est même pas dans le champ du chercheur. On utilise alors les flèches de direction de la raquette pour centrer l'étoile dans le chercheur, puis ensuite la centrer dans l'oculaire.

Goto

Pour faire cela rapidement, il est conseillé de changer la vitesse de déplacement de la monture (en utilisant la touche Rate) pour la remplacer par une vitesse plus rapide (genre Rate 6 par exemple).

Remarque : pour faire un centrage le plus précis possible, j'utilise d'abord un oculaire grand champ, je centre l'étoile puis éventuellement je le remplace par un oculaire avec un champ beaucoup plus réduit (genre un Plössl 10 mm à 25 € qui ressemble à un trou de serrure... clin d'oeil) ce qui permet de centrer encore mieux l'étoile.

3. Le centrage de l'étoile étant effectué, on appuie sur Enter et la raquette propose alors une seconde étoile. On refait donc la même chose : on appuie sur Enter, la monture pivote en direction de cette seconde étoile, normalement la précision du pointage est déjà bien meilleure que pour la première étoile (souvent cette seconde étoile se retrouve dans le champ de l'oculaire grand champ), on la centre bien dans l'oculaire et on appuie sur Enter.

4. On refait une dernière fois la même chose avec une troisième étoile que l'on centre de la même manière et, une fois ceci fait, on doit voir s'afficher le message Alignment Successful : le Goto est paramétré correctement.

Goto

On peut maintenant partir en ballade dans la voute étoilée, normalement avec un oculaire grand champ n'importe quel objet sélectionné se retrouve dans le champ sans trop de souci.

Que faire en cas d'échec :

Si la procédure d'alignement a échoué, voici ce qu'on peut faire :

- d'abord éventuellement refaire ou améliorer la mise en station de la monture. Ce point ne semble pas critique, mais personnellement je pense que plus la mise en station sera bonne, et plus la procédure aura des chances de fonctionner !

- vérifier qu'on pointe bien la bonne étoile clin d'oeil ! Il m'est arrivé de confondre deux étoiles de la Grande Ourse, et donc si on pointe la mauvaise étoile en pensant que c'est celle qui est affichée sur la raquette, il y a peu de chance que cela fonctionne ! Ce genre d'erreur risque surtout d'arriver lors du pointage de la première étoile, car c'est à ce moment-là que la précision du Goto est moindre ... L'idée d'avoir à portée de main une petite carte des constellations visibles avec le nom propre des étoiles affiché dessus peut vous rendre un fier service ...

- enfin, bien prendre soin de centrer le mieux possible l'étoile dans l'oculaire.

En fait, je n'ai jamais eu de gros souci chaque fois que j'ai procédé à l'alignement du Goto (mis à part effectivement quand il m'est arrivé de confondre des étoiles entre elles...), la plupart du temps le système fonctionne très bien et l'alignement réussit quasiment à chaque fois. Après, c'est parti pour une soirée de promenade dans les étoiles !