La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Fonction PAE

Ecrit le 03/07/13.

Utilité de cette fonction :

le Goto est évidemment très utile pour pointer différents objets, lors d'une soirée d'observation. Cependant, pour un pointage précis dans n'importe quelle région du ciel, il faut le paramétrer en utilisant 3 étoiles. L'astrophotographe n'a lui en général pas l'utilité d'une telle fonction, car la plupart du temps il visera un seul objet en particulier sur lequel il va passer sa soirée (ou le plus souvent, sa nuit clin d'oeil ...). Dans ce cas-là, il peut sembler inutile de passer du temps à paramétrer le Goto, sachant qu'en astrophographie le temps est souvent précieux, ceux qui pratiquent savent de quoi je parle.

On peut également avoir décidé de n'observer qu'une petite partie du ciel (typiquement, une constellation en particulier) et là aussi ne pas avoir l'utilité de paramétrer le Goto pour pointer n'importe quelle zone du ciel. Dans ces deux cas, la fonction PAE (pour Pointing Accuracy Enhacement ou Amélioration de la qualité de pointage...) va nous être très utile. En effet, elle va permettre de pointer rapidement et efficacement n'importe quel objet dans une partie du ciel déterminée, à partir du moment où l'on connaît le nom d'une étoile brillante présente dans la zone en question.

Utilisation du PAE :

Supposons par exemple que je veuille photographier (ou observer) M51, la célèbre galaxie des Chiens de Chasse. En consultant une carte céleste, on s'aperçoit vite que cet objet est tout proche de l'étoile Alkaid, la dernière étoile du "manche" de la Grande Ourse. Cette étoile très brillante (et donc très facile à voir à l'oeil nu) va nous servir de point de repère pour pointer M51.

1. On suppose donc que la monture est mise en station et se trouve en position de départ. On commence par paramétrer le Goto, mais en faisant uniquement la procédure sur une étoile, et en choisissant comme étoile de référence notre étoile repère, en l'occurence ici Alkaid. On presse Enter pour lancer le pointage.

EQ6

2. Bien entendu, le pointage risque d'être trés imprécis. On va donc devoir utiliser les touches de direction de la raquette pour centrer celle-ci dans le chercheur, puis dans l'oculaire. On termine ensuite la procédure d'alignement du Goto.

EQ6

3. Maintenant, on va presser la touche ESC (une fois pour sortir du menu puis une seconde fois en la laissant enfoncée pendant deux secondes ) : le message "Re-centering obj Alkaid" va alors apparaître en clignotant. On peut éventuellement recentrer à nouveau l'étoile dans l'oculaire à ce moment-là. Une fois ceci fait, on presse sur Enter.

EQ6

4. A partir de là, la raquette a enregistré qu'elle est pointée sur Alkaid et elle va s'en servir comme point de repère pour pointer les objets situées dans sa zone. Il ne reste plus qu'à afficher M51 en utilisant la touche M, puis à faire un Goto vers elle : notre galaxie-cible va se retrouver normalement facilement dans le champ de l'oculaire.

EQ6

En conclusion, voilà une fonction très pratique qui va nous permettre de faire l'économie du paramétrage complet du Goto quand on n'en a pas l'utilité comme en astrophotographie.