La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Pointer des objets à l'aide d'un planétarium

Ecrit le 30/03/12.

Introduction

EQMOD est une application qui ne fonctionne qu'en association avec un programme de planétarium, et c'est cela qui permet d'ailleurs d'utiliser sa fonction principale : avec EQMOD, il suffira de choisir directement sur la carte affichée à l'écran du PC l'objet que l'on souhaite pointer puis, en un clic, la monture se dirigera automatiquement vers lui. Alors comment procéder ? C'est en fait extrêmement simple et voici comment faire avec Carte du Ciel (version 2.76).

Réglages préliminaires

Il est tout d'abord conseillé de mettre la monture en station avec le viseur polaire. Ce n'est pas une condition absolument nécessaire, EQMOD pouvant se débrouiller sans ça, mais il me semble que cela facilite le calibrage et la précision du pointage.

Ensuite, et ça c'est un point important, il faut que la monture soit placée au démarrage dans une position de départ, appelé la position PARK dans EQMOD, qui est en pratique la position qu'utilise tout astronome amateur qui installe son matériel : la monture est placée face au nord, barre de contrepoids dirigée vers le sol. C'est cette position qui est généralement utilisée comme position PARK de la monture.

Je suppose donc maintenant que vous avez lu la page Piloter une monture EQ6 avec EQMOD et lancé Carte du Ciel et l'interface d'EQMOD. Si besoin, commencez par entrer dans Carte du Ciel (en allant dans le menu Configuration puis Observatoire) la longitude et la latitude de votre lieu d'observation.

EQMOD

puis

EQMOD

De même, si c'est la première fois que vous utilisez EQMOD, il vous faudra entrer les coordonnées de votre lieu d'observation dans le logiciel. Pour cela, il faut déployer l'interface d'EQMOD en cliquant sur le bouton Setup.

EQMOD

Puis on entre également, dans le panneau "Lieu d'observation", les mêmes coordonnées (longitude et latitude) que dans Carte du Ciel. Penser à cliquer sur l'icône Disquette, ce qui permet de sauvegarder les coordonnées du lieu et ainsi de sauvegarder les coordonnées de vos différents sites d'observation. Tout est prêt, on peut refermer l'interface en cliquant à nouveau sur le bouton Setup.

EQMOD

Pointer un objet

Et maintenant, on entre dans le vif du sujet !

1-Tout d'abord on clique sur UNPARK afin de déverrouiller la monture. La monture affiche alors Statut Park : NOT PARKED. La monture est prête à accepter les ordres.

EQMOD

puis

EQMOD

2-Pour pointer un objet, on commence par choisir une étoile bien visible à l'oeil nu près de celui-ci.

3-On sélectionne l'étoile en cliquant dessus. Dans mon exemple, j'ai choisi Regulus, dans la constellation du Lion.

EQMOD

4-Maintenant, on va dans le menu Télescope et on clique sur Goto objet sélectionné.

EQMOD

5-La monture se dirige alors vers l'étoile en question. Normalement, comme c'est le premier objet que l'on vise, le pointage n'est pas très précis : il y a de fortes chance que l'étoile ne soit ni dans l'oculaire, ni même dans le chercheur. C'est normal !

6-Dans le panneau "Contrôle du suivi, il y a un menu déroulant qui permet de choisir la vitesse de déplacement de la monture : choisir la vitesse 4 (la plus rapide, elle correspond à 800x la vitesse sidérale). Ce sera plus pratique pour centrer l'étoile.

EQMOD

7-On va donc par commencer par centrer l'étoile dans le chercheur à l'aide des touches N,S,O et E (ou, plus pratique, à l'aide d'un joystick relié à l'ordinateur), puis dans l'oculaire.

8-Une fois l'étoile bien centrée dans l'oculaire, on va dans le menu Télescope et on clique sur Sync Objet sélectionné.

EQMOD

9-Un message de confirmation apparaît: cliquer alors sur OK. La position réelle de l'étoile dans le ciel est alors synchronisée avec sa position dans le planétarium.

EQMOD

10-Maintenant, on peut retourner sur la carte et cliquer sur l'objet voulu, puis on retourne dans le menu Télescope pour cliquer sur Goto objet sélectionné : la monture devrait maintenant pointer de manière précise l'objet visé, d'autant plus précisément qu'il est proche de l'étoile pointée au départ. Une fois dessus, on peut refaire une synchronisation comme à l'étape 8 afin qu'EQMOD enregistre également précisément la position de l'objet.

11-Si on veut ensuite pointer d'autres objets dans d'autres parties du ciel, on reprend les étapes les 2 à 9 : on choisit une étoile et on fait un Goto vers elle, éventuellement on la recentre bien dans l'oculaire, on fait la synchronisation comme à l'étape 8, on choisit l'objet et on fait un Goto vers lui.

Normalement, plus on pointe d'objets (en n'oubliant pas de les centrer et de faire la synchronisation à chaque fois), plus on affine la précision du Goto.

En général, si on veut simplement faire une séance photo sur un objet, ou viser une zone du ciel réduite, il suffit de viser une étoile brillante située dans la zone en question et de faire la synchronisation sur elle, et le pointage du (ou des) objet proche(s) sera suffisamment précis.

Sinon, si on veut observer des parties du ciel différentes, on peut choisir dans chaque zone une étoile brillante sur laquelle on va se synchroniser, et à chaque fois qu'on ajoute une nouvelle étoile à la liste des objets synchronisés, on affine la précision du Goto.

On peut aussi faire une petite ballade au hasard en partant d'une étoile brillante sur laquelle on va se synchroniser, puis ensuite on repère sur la carte un objet proche. On le sélectionne, on fait un Goto vers lui puis on s'assure qu'il est bien centré dans l'oculaire et on se synchronise sur lui. Ainsi, en se déplaçant de proche en proche d'objet en objet (et en n'oubliant pas de faire à chaque fois une synchronisation), on peut improviser des petites promenades célestes en suivant la carte du planétarium, et ainsi aller découvrir et observer toute une série d'objets qu'on n'aurait sans doute pas eu l'idée de pointer autrement... C'est là l'un des principaux intérêts d'EQMOD !