La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Exemple 2: traitement d'une image planétaire en couleur.

Nous allons traiter un film de Jupiter. C'est de ce film que j'ai tiré la troisième photo de Jupiter du site (voir les photos de Jupiter).

Remarque concernant les images couleurs :

IRIS ne traite pas directement une image en couleur, mais traite séparément les trois plans (qu'on appelle les plans rouge, vert et bleu) de l'image, et permet d'afficher ensuite l'image en couleur en la recomposant par superposition des trois plans. Sans rentrer dans des détails techniques, la couleur d'un pixel à l'écran est codée par 3 codes couleur, le rouge, le vert et le bleu et le mélange de chacune de ces composantes donne la couleur finale (de même qu'en peinture, le mélange des trois couleurs primaires rouge, jaune et bleu permet de produire toutes les autres couleurs... c'est pareil, sauf qu'ici on a le "vert" à la place du jaune). En informatique, on parle de couleur RGB (Red Green Blue ...). Bref, la seule chose à retenir est qu'une image couleur va être décomposée dans ses trois plans R,G et B, chaque plan va être traité puis on va recomposer l'image par superposition des trois plans ... c'est pas si dur que ça en à l'air !

1) Conversion du film AVI en images :

on va dans le menu fichier, on choisit Conversion AVI..., on va sur sélectionner pour choisir le film sur son disque dur et on coche Couleur.

Très important : on tape obligatoirement r pour le nom du canal rouge, g pour le vert (green ...) et b pour le bleu (ceci afin de pouvoir utiliser les commandes IRIS qui traitent simultanément les trois plans ). Enfin on clique sur Convertir.

Iris Image brute extraite du film

Iris

Iris affiche un message et convertit le film en trois séries d'images. Dans mon exemple, j'obtiens trois séries de 332 images, appelées r1,r2...r332, g1,g2 ...g332, b1,b2...,b332...

A partir de maintenant, on active la console d'IRIS (voir leçon n°5 du site d'IRIS), dans laquelle on va taper directement des instructions. Iris

2) Sélection des meilleures images :

On va utiliser la commande BESTOF qui calcule la qualité des images.

On tape BESTOF g 332 (g: nom des images de la couche verte, 332: nombre d'images).

Remarque : le calcul de la qualité des images se fait sur la couche verte (g), ce qui est conseillé dans la notice d'IRIS. Cependant, on aurait pu faire bestof r 332 ou bestof b 332 (cette dernière option étant cependant très fortement déconseillée, la couche bleue étant souvent celle qui comporte le plus de défauts ).

Puis on tape T_SELECT.

Cette commande range maintenant les images de la meilleure à la moins bonne, et ce dans les trois couches r,g et b simultanément.

Iris

3) Alignement :

On charge l'image g1 en tapant la commande LOAD g1, et on sélectionne maintenant sur l'image une zone de préférence assez contrastée (sur une planète, il suffit de l'entourer) , puis on tape la commande suivante :

T_PREGISTER 256 332 (256 correspondant à la taille de la zone autour de laquelle se fait le centrage, ce doit être une puissance de 2 comme 64,128,256,512 ... en général, on utilise 256 ou 512.., 332: nombre d'images).

Cette commande va aligner les images entre elles. Elle commence par aligner les images de la couche g. Ensuite, elle utilise les résultats de cette opération pour les transférer aux couches r et b. Ca peut prendre plusieurs minutes !

On obtient les images centrées sur les trois couches r,g et b.

Iris

Suite Fléche droite