La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Observer la constellation du Grand Chien (et autour ...)

Afficher la cartedoigt qui pointecarte du Grand Chien

Objets observés :

1 étoile : Sirius.

1 étoile double : Xi de la Poupe.

7 amas ouverts : M41, NGC 2360, M50, M47, NGC 2423, M46, M93.

1 nébuleuse planétaire : NGC 2438.

Introduction : séances d'observation effectuées en Janvier 2005, vers 23-24h. En effet, en début de soirée, Sirius, l'étoile la plus brillante du ciel et qui appartient au Grand Chien, est sous l'horizon. On attendra donc que la constellation se lève et soit le plus haut possible dans le ciel, sachant qu'elle ne s'élève jamais très loin au-dessus de l'horizon. En février, elle se lève plus tôt dans la soirée, pour ceux qui veulent se coucher plus tôt... Parmi les objets observés, 3 seulement (Sirius, M41 et NGC 2360) appartiennent vraiment au Grand Chien, les autres appartenant soit à la Licorne (M50) soit à la Poupe (Xi, M47, NGC 2423, M46, NGC 2438 et M93). Ces deux dernières constellations sont très difficiles à repérer, faute d'étoiles visibles à l'oeil nu, c'est pourquoi on va se servir du Grand Chien pour repérer leurs objets.

Le Grand Chien et M50 : (carte)

partons de Sirius, l'étoile la plus brillante du ciel. Observée à l'oeil nu et au téléscope, on voit une étoile blanche bleue qui brille énormément. Si vous avez déjà observé l'étoile Véga en été, elle lui ressemble beaucoup, mais en beaucoup plus scintillante !

Pour trouver notre premier amas, M41, il suffit d'aller chercher en bas à droite de Sirius à faible grossissement (à 28x avec le 32 mm). Il se voit aussi aux jumelles. Il est très facile à trouver, il remplit l'oculaire à 45x (avec le 20 mm), et on peut y compter une quarantaine d'étoiles bien visibles, bien détachées. C'est un amas assez grand, et assez beau à regarder.

NGC 2360, à l'est de Gamma Grand Chien, est un peu moins facile à trouver. Le mieux est de partir de Gamma et d'aller chercher à gauche avec 28x de grossissement. On le voit alors comme une tâche diffuse et granuleuse, près d'une étoile brillante. L'autre solution pour le trouver plus précisément, c'est d'utiliser les cercles de coordonnées de la monture, après avoir réalisé une mise en station à peu près correcte. En effet, NGC 2360 se trouve à + 14 minutes d'ascension droite (AD) de Gamma. On centre donc Gamma dans l'oculaire, on serre les freins puis on tourne uniquement le flexible des AD dans le bon sens (rappel : sur la monture EQ2, on lit les chiffres du bas sur le cercle des AD). On va doucement, et normalement, à 28x, l'amas devrait apparaître dans l'oculaire. Une fois repéré (ça n'est pas forcément évident la première fois car il est beaucoup moins visible que M41, et je pense qu'il ne ressort bien que sous un ciel bien noir !), il vaut mieux grossir 45x pour l'observer. L'amas est alors au centre de l'oculaire, il est composé de fines étoiles serrées, on voit dans le même champ à gauche l'étoile brillante citée plus haut, et en vision décalée il se voit encore mieux et semble grossir. Des chaînes d'étoiles faibles semblent en partir.

Enfin, toujours dans la même zone du ciel, on va observer M50, amas ouvert qui se trouve en réalité dans la Licorne. Cependant, il est assez facile à repérer, car il suffit de prolonger presque une fois la distance Sirius-Théta Grand Chien pour le trouver, ça n'est pas trop difficile à 28x. On a un amas facile à voir, qui peut-être grossi 45x. Il n'est pas très spectaculaire, on voit un regroupement d'une quinzaine d'étoiles bien détachées au premier abord. On peut observer son centre à 90x (avec le 10 mm), ce qui permet d'y percevoir quelques faibles étoiles en plus. Bref, c'est un amas facile à voir mais assez quelconque par rapport aux deux précédents.

flèche haut

La Poupe : (carte)

les 6 objets restants appartiennent en réalité tous à la constellation de la Poupe. Sous un bon ciel noir, le duo M46-M47 peut se repérer à l'oeil nu comme une tâche floue. Le mieux est de pointer une paire de jumelles sur la zone en question, et on voit bien dans le même oculaire de jumelles M47 à droite et une nébuleuse grise à gauche, qui est en réalité M46. Pointons M47, qui peut-être grossi 45x, et qui apparaît comme un bel amas brillant, peu dense, dans lequel on peut compter une trentaine d'étoiles, dont une dizaine très brillantes. En partant de ce sympathique objet, on peut tout d'abord repérer un amas beaucoup plus petit qui est NGC 2423, et qui se trouve au-dessus à gauche (donc en bas à droite dans l'oculaire) de M47. Il semble relié à lui par une chaîne d'étoiles. Etant vraiment petit, NGC 2423 se perçoit comme un ensemble nébuleux, sur lequel on devine quelques faibles étoiles. Je l'ai observé à 90x mais difficile d'y voir plus de détails.

Revenons plutôt, avec un grossissement de 28x ou de 45x, sur M47, et allons chercher juste à côté, à droite dans l'oculaire, pour trouver le très beau M46. C'est un amas de forme circulaire, composé d'étoiles fines et bien détachées. Il est magnifique à 45x, il semble très dense, on voit facilement une vingtaine d'étoiles mais on en devine une centaine. Attention cependant, il est magnifique sous un ciel bien noir, une fois que le Grand Chien s'est élevé au-dessus de l'horizon, mais sous un ciel clair (quand la Lune est présente par exemple) ou embrumé, il peut être difficile à voir ! Dans de bonnes conditions, il est vraiment très beau. De plus, il recèle un cadeau-surprise : dans M46, non loin du centre, se trouve une petite nébuleuse planétaire, NGC 2438. Si le ciel est bon, vous pouvez tenter de l'apercevoir. Cependant, ceci demande un peu de patience et de concentration. A 45x, en promenant son regard près du centre de M46, on perçoit par instant, en vision décalée, une petite bulle "laiteuse", grise, qui apparaît furtivement. Il faut rester un petit moment l'oeil à l'oculaire pour se laisser le temps de percevoir quelque chose, et promener le regard dans le champ car la nébuleuse apparait en vision décalée. Si vous pensez l'avoir apercue (et ça n'est pas très facile !), vous pouvez grossir le centre de l'amas 90x, ce qui devrait faciliter un peu l'observation. NGC 2438 produit un effet "blink" : la nébuleuse disparait quand on la fixe directement et réapparaît quand on regarde à côté. Cet effet permet de bien la repérer à 90x. Bref, percevoir NGC 2438 est un petit défi intéressant pour un astronome débutant !

Pour finir, on va chercher l'étoile Xi de la Poupe (en rouge sur la carte, à gauche des "pattes" du Grand Chien). Les étoiles dessinées sur la carte, ainsi que Xi, sont bien visibles à l'oeil nu, on les repère sans trop de problème. Pointez cette étoile et on voit alors dans l'oculaire, dés 28x, une étoile double colorée largement écartée (je me demande d'ailleurs si c'est une vraie double). C'est bien celle que l'on cherche, le premier intérêt de cette étoile étant qu'elle nous offre un beau petit spectacle, à savoir deux étoiles de couleur différente, l'une jaune et l'autre verte selon moi. Le second intérêt de cette étoile est qu'elle permet de repérer très facilement le dernier objet de notre observation, l'amas M93. En effet, il suffit de partir d'elle (à 28x) et de remonter (dans l'oculaire donc, on descend), on compte deux petites étoiles blanches très légèrement sur la droite en montant et elles nous amènent directement à M93. L'amas peut alors être observé à 45x, mais aussi à 90x, grossissement avec lequel il tient encore dans le champ de l'oculaire. Il est bien visible et composé d'une vingtaine d'étoiles bien détachées. Il a un peu la forme d'un papillon. Pas très spectaculaire, mais j'aime bien !

flèche haut