La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Observation de Jupiter

Jupiter est la planète la plus agréable à observer du système solaire, car d'une part c'est la plus grosse de toute, et d'autre part, elle est souvent observable puisqu'elle est visible environ 10 mois par an. Comme toutes les planètes "supérieures" (terme qui désignent les planètes à partir de Mars et au-delà, c'est-à-dire les planètes dont l'orbite est extérieure à l'orbite de la Terre), elle est plus facilement visible au moment de l'opposition, c'est-à-dire quand elle se trouve au plus près de la Terre et à l'opposé du soleil. Elle est à l'opposition tous les 13 mois, et à ce moment elle est visible toute la nuit. Cela dit, Jupiter reste bien visible de longues semaines avant et après son opposition.

Opposition de Jupiter la plus proche : Octobre 2011.

Observations faciles à effectuer sur Jupiter:

- la première chose que l'on voit sur Jupiter, c'est sa forme générale: le globe de la planète n'est pas vraiment sphérique, mais est aplati aux pôles.

- La seconde chose que l'on perçoit, ce sont les deux bandes centrales de Jupiter, qui forme des bandes de couleur plus sombre qui ceinturent la planète. On peut aussi tenter d'apercevoir d'autres nuances de couleur sur le globe, notamment aux pôles de la planète, mais c'est déjà beaucoup plus difficile !

- Enfin, on voit très facilement ses 4 principaux satellites (Io, Europe, Callisto et Ganymède) autour de la planète. C'est très amusant, car leur position change constamment en fonction des jours. Ils peuvent être d'un côté ou de l'autre de la planète, ils peuvent aussi être moins que 4 ! En effet, il arrive qu'un satellite passe derrière la planète (on parle alors d'occultation) ou disparaisse dans le cône d'ombre de la planète (on parle alors d'éclipse). Il arrive aussi qu'un satellite passe devant Jupiter (on parle donc de passage) Dans tous les cas, on ne voit plus le satellite. Le mouvement étant relativement "rapide", on peut observer Jupiter et assister "en direct" à la disparation, ou au contraire à la réapparition, d'un satellite. L'excellent "Astronomie Magazine" publie chaque mois un tableau avec les phénomènes des satellites de Jupiter,qui est très utile pour préparer ce genre d'observation !

Observations plus difficiles:

- on peut tenter d'apercevoir la Grande Tache Rouge de Jupiter, qui est un ouragan gigantesque à la surface de la planète. Facilement visible en photo, c'est une autre paire de manches en visuel ! Tout d'abord, la Tache n'est pas toujours face à la Terre. Il faut connaître l'heure à laquelle elle se trouve au centre de la planète. Le tableau présent sur la page du système solaire vous indique les principales dates à laquelle la Tache Rouge est observable. D'autre part, Jupiter tourne très vite sur elle-même malgré son énorme taille (elle fait un tour complet en 10 heures seulement !), ce qui veut dire que la Tache Rouge disparaît très vite ! Elle met un peu plus de 2 heures pour aller d'un bord à l'autre de la planète. On a une période allant de - 1 heure à + 1 heure par rapport à l'heure indiquée pour réussir à l'observer. Enfin, elle est vraiment toute petite ! En effet, elle se trouve dans la bande sud de Jupiter (avec l'inversion au téléscope, il faut donc chercher dans la bande du haut). Il faut donc grossir suffisamment pour tenter de l'apercevoir. Avec les oculaires de base du 130/900, je ne suis jamais parvenu à la voir. Par contre, j'ai réussi à le faire avec mon oculaire Antarès de 5,7 mm, qui fournit un grossissement de 158x et une image plus contrastée. Cependant il faut beaucoup d'attention et une bonne mise au point (et pas de turbulence !) pour réussir à la voir. On perçoit une espère de petit "oeil", dont la couleur contraste très légèrement avec le reste de la bande. Pas facile donc, mais faisable !

- autre observation à tenter, que personnellement je n'ai jamais réussie, c'est l'observation du passage d'un satellite. En effet, quand un satellite passe devant la planète, il projette son ombre sur celle-ci. Parfois l'ombre passe avant le satellite, et parfois c'est l'inverse. Comme pour la Tache Rouge, il faut préparer son observation en notant l'heure à laquelle le phénomène se produit. Le satellite est pratiquement impossible à voir (surtout avec un petit téléscope comme le 130/900), mais l'ombre, en fait un petit point noir, est en théorie perceptible. Si quelqu'un parvient à faire une telle observation, notamment avec un 130/900, j'attends de ses nouvelles avec impatience !