M1, la nébuleuse du crabe, dans le Taureau

Deux images sur cette page.
Les images sont classées de la plus récente à la moins récente.


Photographiée en janvier 2020.

image du ciel profond au 200/800

Gros plan sur la nébuleuse :

image du ciel profond au 200/800

Newton TS Carbone 200/800 + Monture EQ6 Pro + Canon EOS 450D Défiltré + Paracorr Televue + Filtre CLS
Autoguidage : chercheur 8x50 + bague + Orion Starshoot Autoguider
23 poses de 5 minutes + 300 offset + 5 dark + 10 flat

La nébuleuse du crabe, premier objet du catalogue Messier, est donc le rémanent d'une supernova que les chinois avaient observée et mentionnée dans leurs écrits en 1054. Située dans la constellation du Taureau, elle est facile à trouver et peut être observée même dans de modestes télescopes, sous forme d'une petite nébulosité grise. Par contre seule la photo permet de mettre en évidence les filaments qui parcourent cet objet.


Photographiée en janvier 2014.

image du ciel profond au 130/900

Gros plan sur la nébuleuse :

image du ciel profond au 130

Newton GSO 200/800 + Monture EQ6 Pro + Canon EOS 350D
63 poses de 60 secondes + 10 offset + 10 dark + 10 flat

M1, encore appelée nébuleuse du crabe, est le reste de l'explosion d'une supernova situé dans la constellation du Taureau. Sur les photos faites avec de puissants téléscopes, on distingue des filaments rouges qui lui ont valu son surnom. C'est finalement un objet assez peu étendu pour une nébuleuse, du coup la courte focale du téléscope associée à la grande taille du capteur de l'APN (et peut-être aussi à des temps de poses trop courts) font que les filaments sont difficiles à saisir. Un défiltrage de l'APN permettrait peut être d'obtenir plus de détails dans le coeur de la nébuleuse. A voir dans le futur ....

Fléche droiteRetour à l'index