La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Télescope 130/900 et monture EQ3-2

Un téléscope Skywatcher 130/900 motorisé :

130/900

C'est un instrument de débutant, qui offre cependant un bon diamètre (130 mm) avec une focale de 900 mm. Ces caractéristiques le destinent plus particulièrement à l'observation du ciel profond. De plus il peut être motorisé (ce qui n'est pas indispensable du tout) mais ce qui se révèle quand même très confortable à l'utilisation. Enfin, un atout non négligeable, il n'est pas trop cher !! Je l'ai payé environ 280 € avec le moteur.

C'est un instrument assez performant pour un petit téléscope, il donne des images correctes sur les planètes (on voit sans problème les croissants de Vénus, les bandes de Jupiter et ses satellites, les anneaux de Saturne et les cratères lunaires) et il est assez performant sur le ciel profond (étoiles, amas ouverts et globulaires, nébuleuses, galaxies). Comme c'est surtout ça qui m'intéresse, ça tombe bien !

Son seul gros défaut est la monture d'origine, l'EQ2, qui est relativement instable et peu précise. Cela dit, elle permet d'observer sans trop de problème, et j'ai pu faire d'excellentes photos planétaires avec cette monture et une webcam.

Une monture EQ3-2 :

EQ3-2

J'ai eu l'opportunité d'acheter cette monture EQ3-2 d'occasion, à une copine de mon club d'astronomie. L'amélioration par rapport à la monture EQ2 d'origine est très nette.

Tout d'abord, la stabilité est beaucoup plus grande : le téléscope ne bouge pas, même les freins ouverts. C'est un confort important pour l'observation, mais également pour l'imagerie à la webcam car on peut centrer un objet à l'oculaire, puis remplacer l'oculaire par la webcam avec beaucoup moins de risque de perdre l'objet du fait de la meilleure stabilité.

Ensuite, la mise en station est rendue beaucoup plus précise par la possibilité d'un réglage fin en azimut (qui n'existe pas sur l'EQ2) et surtout par la présence d'un viseur polaire.

Enfin, cette monture possède une double motorisation en Ascension Droite et en Déclinaison, et grâce à l'amélioration de la mise en station et à cette motorisation, il est possible d'obtenir un suivi correct d'un objet de plusieurs secondes au foyer du téléscope avec la webcam, ce qui m'a permis de commencer à faire des photos acceptables d'objets du ciel profond.

Vous pouvez voir dans la partie "Ciel profond" les images que j'ai pu réaliser avec cette monture.

EQ3-2

Cinq oculaires :

- 5,7 mm Antarès W70 : cet oculaire offre un grossissement de 158x, il est donc très utile pour le planétaire et le lunaire, et possède un grand champ, ce qui rend l'observation très confortable. Il est d'une bonne qualité, bien supérieure aux oculaires d'origine : en observant Saturne, on perçoit nettement le contraste des deux anneaux principaux, des contrastes sur le globe et l'ombre de la planète. Les bandes de Jupiter sont très nettes et la surface lunaire magnifique ! Enfin, son rapport qualité/prix est raisonnable puisque je l'ai payé 70 €.

- 8,6 mm Antarès W70 : le 8,6 mm offre un grossissement de 105x, il permet donc l'observation lunaire et l'approche des planètes, et l'observation des étoiles doubles et d'objets du ciel profond peu étendus (amas globulaires et nébuleuses planétaires). Comme le 5,7mm il offre un grand champ, une bonne qualité et un rapport qualité/prix intéressant.

- 10 mm (avec le téléscope) : le 10 mm donne un grossissement de 90x, on peut l'utiliser en ciel profond sur des cibles peu étendues (amas globulaires et nébuleuses planétaires), sur la Lune et les planètes. Sa qualité est très moyenne.

- 20 mm (avec le téléscope) vendu : le 20 mm donne un grossissement de 45x, ce qui permet de l'utiliser en ciel profond et sur la Lune, sur les planètes c'est un peu petit, mais ça permet de les repérer ! Sa qualité est assez correcte.

- 32 mm Super Plössl : le 32 mm donne un grossissement de 28x, il est donc utilisable seulement pour les objets du ciel profond. Il permet de repérer de nombreux objets, est très lumineux et permet d'observer des objets étendus (amas ouverts et nébuleuses). Je considère qu'il m'est presque indispensable pour le ciel profond !

Deux lentilles de Barlow : une x2 et x3

les lentilles de Barlow augmentent la focale de l'instrument, ce qui multiplie d'autant le grossissement. La Barlow x2 permet d'augmenter le grossissement par 2 et la x3 par ... (suspense, suspense) ... oui, 3, bravo !

J'utilise surtout la x2 avec le 10 mm pour obtenir un grossissement de 180x, et la x3 avec le 20 pour obtenir un grossissement de 135x, ce qui permet d'avoir des images correctes des planètes (si les conditions sont bonnes). Pour rigoler, on peut essayer la x2 avec le 5,7 mm, ce qui donne un grossissement de 316x, ou la x3 avec le 5,7mm, ce qui donne 474x, mais là, on a une grosse image totalement floue !!

En fait, je me sers plus de ces Barlow pour faire des photos astronomiques que pour l'observation proprement dite. Ces accessoires ne sont donc absolument pas indispensables.

Des filtres planétaires :

ce sont des filtres colorés (rouge, jaune, bleu, violet...) qui permettent d'augmenter les contrastes à la surface des planètes. Personnellement, je ne les trouve pas très efficaces sur mon téléscope, même si le bleu par exemple permet d'observer Vénus qui est parfois très brillante, et si le rouge et le bleu permettent par moment de bien faire ressortir le constraste des bandes de Jupiter par exemple. En conclusion, ces accessoires ne me semblent pas du tout indispensables, on peut donc s'en passer !

Des jumelles :

une paire de jumelles 12x50, très utile pour repérer des objets dans le ciel, mais aussi pour observer certains objets très étendus, comme les grands amas ouverts et les nébuleuses ! De plus, si on n'a pas de téléscope, on peut débuter l'observation du ciel avec, c'est impressionnant le nombre d'étoiles que l'on voit !

Un filtre Deep-Sky :

Filtre Deep-sky

il permet de filtrer la pollution lumineuse, il noircit le fond du ciel et par contraste fait ressortir les nébuleuses. Par exemple, M57 est un peu plus nette en vision directe, M27 est plus grande et très nette, M42 prend du volume et ... j'ai réussi à voir une partie de la grande dentelle du Cygne ! Sans lui, elle restait invisible ! Bon, seul petit problème, il est "un peu" onéreux ... En effet, 135 € pour un filtre de 31,75 mm de diamètre, ça fait mal au porte-monnaie ! ...