La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Télescope 127/1500 et monture Sky View Pro

télescope Skywatcher 127/1500 :

mak 127/1500 Ce téléscope possède un diamètre de 127 mm pour une focale de 1500 mm, ce qui donne un rapport F/D d'environ 12. C'est un tube de type Maktsutov, formule optique dédiée à l'observation planétaire et qui permet de faire des téléscopes avec de longues focales mais très compacts.
En comparaison, des téléscopes de type Newton comme le 130/900 et le 200/800 mesurent respectivement 900 et 730 mm, tandis que celui-ci mesure moins de 500 mm pour une focale presque deux fois plus grande. Enfin, le Maktsutov possède une lentille à l'avant qui ferme le tube, contrairement aux Newton qui sont ouverts.
Le téléscope offre donc un encombrement très réduit, et est vendu dans un petit sac de transport qui permet de l'emmener partout, c'est un instrument de voyage idéal, et c'est aussi pour cela que je l'ai acheté.
Enfin, il se fixe sur la monture Sky View Pro sur laquelle il est évidemment parfaitement à son aise !
renvoi coudé Les oculaires s'insérent dans un renvoi coudé à l'arrière du tube. La mise au point se fait par une molette, qui déplace le miroir secondaire. Ce système produit du "shifting", à savoir que parfois la mise au point n'est pas instantanée, et on a l'impression que la molette tourne dans le vide, ce qui est un peu surprenant au début.
chercheur point rouge Le chercheur fourni est un chercheur "point rouge", à savoir qu'une diode projette un petit point rouge (dont l'intensité est réglable) sur une plaque de verre, et on vise simplement en positionnant le point rouge sur l'objet visé.
Ce chercheur est très agréable à utiliser car d'une part il est très facile à régler et, une fois réglé, il ne se dérègle pas, et d'autre part il permet de viser un objet visible très facilement puisqu'on vise directement dans le ciel sans avoir l'oeil collé comme dans un chercheur habituel.
Cependant, cet avantage est aussi son inconvénient car contrairement à un chercheur classique, il n'a pas de lentille donc ne permet pas de voir des objets invisibles à l'oeil nu, ce qui est souvent utile en pratique. C'est pourquoi j'ai préfère mettre à sa place le chercheur 8x50 du 200/800 qui s'adapte parfaitement sur la platine du chercheur. Mais je pense que c'est surtout une question de goût.

monture Sky View Pro :

platine pour Sky View Pro Pour fixer le téléscope sur la monture Sky View Pro, il a fallu acheter en plus une petite platine spécialement adapté à cet effet. Une fois fixé sur le tube, on la laisse en permanence et l'adaptation sur la monture est parfaitement réalisée.
Sur cette monture le tube est évidemment parfaitement stable étant donné son faible encombrement et sa légèreté. Deux contrepoids (un gros et un petit) suffisent à équilibrer le Makstutov.

oculaires :

le téléscope est vendu avec deux oculaires, les oculaires "de base" Skywatcher, un 10 mm et un 25 mm. Le 25 mm est satisfaisant tandis que le 10 mm offre une qualité assez moyenne, avec un champ très réduit. Pour grossir, je préfère utiliser mon oculaire Antarès 8,6 mm qui offre un champ plus large et une meilleure qualité.

bilan provisoire :

après quelques mois d'utilisation, je suis plutôt satisfait de ce téléscope. Je le trouve élégant et, comme je le souhaitais, très compact. Il donne de bonnes images planétaires et sa petite taille le rend très facile à manipuler. En contrepartie, son utilisation en ciel profond est plus délicat, notamment à cause du fait que son champ est beaucoup plus réduit que celui d'un Newton. Cependant son diamètre de 127 mm permet tout de même d'observer les objets les plus brillants du ciel profond avec un certain bonheur.