La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Observer la constellation d'Ophiuchus

Ecrit le 29/07/15.

Afficher les cartes (format PDF)doigt qui pointecartes d'Ophiuchus

Objets observés :

3 amas ouverts : IC 4665, NGC 6633 et IC 4756.

5 amas globulaires : M5, M10, M12, M14 et M107.

1 nébuleuse planétaire : NGC 6572 (nébuleuse de l'émeraude).

Remarque :
en réalité IC 4756 et et M5 appartiennent non pas à la constellation d'Ophiuchus mais à celle du Serpent, mais leur proximité fait que je les ai inclus dans cette observation.

Introduction :
cela fait plusieurs années que je n'avais pas pris le temps de rédiger un compte-rendu d'observation (étant donné que j'ai consacré l'essentiel de mon activité astronomique à la photo durant cette période), voilà qui est fait avec cette page qui est la synthèse de deux soirées d'observation. Celles-ci ont été effectuées en juillet 2015 près de Vannes dans le Morbihan, dans le jardin d'un village non éclairé la nuit mais sous un ciel rendu moyennement transparent à cause de passages nuageux.
Pour l'occasion j'ai utilisé 4 oculaires : un simple oculaire Plössl de 25 mm (qui donne un grossissement de 32x) et mes trois oculaires Hypérion, le 17 mm (grossissement de 47x), le 8 mm (100x) et le 3,5 mm (grossissement de 229x).

Méthode utilisée pour l'observation :
maintenant que je dispose d'une monture EQ6 pilotée par EQMOD, j'ai donc utilisé ce système pour pointer les objets. J'ai utilisé seulement deux étoiles-jalons pour calibrer le Goto avec EQMOD (à titre indicatif vous trouverez ci-dessous leurs coordonnées ainsi que celles des objets observés, ce qui permet de faire cette observation en pointant les objets aux coordonnées pour ceux qui ne disposent pas d'un pointage automatique. Mais elles sont inutiles pour une observation au Goto...).

Etoiles-jalons pour l'observation :

Mu du Serpent15h50-03°26'
Béta Ophiuchus17h4304°34'

Il faut faire un petit effort pour répérer la constellation (voir carte) et ces deux étoiles dans le ciel, elles sont brillantes et facilement visibles à l'oeil nu. La constellation est très étendue, elle est au dessus du Sagittaire et du Scorpion (qui elles sont parfaitement repérables) et en dessous d'Hercule. Elle est encadrée par la constellation du Serpent (plus exactement la queue du Serpent à l'est et la tête du Serpent à l'ouest...).
J'ai pointé à chaque fois les étoiles avec l'oculaire de 17 mm. Mu du Serpent (à ne pas confondre avec Mu d'Ophiuchus !) est une étoile qui se trouve entre deux autres étoiles brillantes dans l'oculaire (c'est un bon moyen de savoir qu'on pointe la bonne, on se retrouve alors avec un triplet d'étoiles brilllantes dans le champ, Mu étant celle du centre). Elle se repérera peut-être plus facilement en partant de Delta et Epsilon Ophiuchus (encore nommées Yed Prior et Yed Postérieur sur la carte) qui forment toutes les deux un couple d'étoiles brillantes et caractéristique à l'oeil nu.
Quand à Béta (encore appelée Cebalrai) il s'agit d'une étoile bien visible à l'oeil nu qui apparaît jaune à l'oculaire, ce qui là aussi permet de savoir que l'on vise bien la bonne.

Observations des amas globulaires en partant de Mu :

j'ai donc commencé par pointer Mu puis je l'ai centrée dans l'oculaire et synchronisée. Partant de là j'ai pu ensuite viser les amas globulaires M5, M10, M12, M14 et M107 (voir carte).

M5 :

Amas globulaire15h1802°05'Mu du Serpent

ça commence bien, le premier objet observé n'est pas dans Ophiuchus mais dans le Serpent ! Cependant il serait dommage de le rater, car il s'agit probablement d'un des trois plus beaux amas globulaires de l'hémisphère nord avec M13 et M22.
Il est déjà magnifique à 45x (avec l'oculaire de 17), on observe un bel amas globulaire, étendu, granuleux, résolu en périphérie avec un centre plus brillant. Il se situe près d'une étoile de magnitude 5 visible dans le même champ. A 100x (avec le 8 mm) il semble presque résolu, mis à part le centre qui reste plus brillant. Il est vraiment étendu, avec des étoiles qui forment des « branches ». C'est une belle vision ! A 229x (avec le 3,5 mm) l'image devient bien sombre mais l'amas est résolu en grande partie.

M10 :

Amas globulaire16h57-04°05'Mu du Serpent

le premier amas globulaire d'Ophiuchus est déjà sympathique à 45x, il est relativement étendu et sa périphérie se montre granuleuse, tandis que son centre est un peu plus brillant. Au 8 mm il se résoud en grande partie. La forme globale de l'amas semble légèrement étirée dans la direction Nord-Sud. C'est un bel objet à ce grossissement. Observé à 229x il devient très sombre, peut-être voit-on un peu mieux les étoiles en périphérie.

M12 :

Amas globulaire16h47-01°57'Mu du Serpent

au 17 mm on voit une tâche grise relativement grande, « coincée » entre deux chaînes de 5 ou 6 étoiles chacune, toutes d'éclat similaire. A 100x l'amas est relativement informe, très granuleux et en grande partie résolu, il apparaît brillant en vision décalée. A 229x on ne voit plus que les étoiles principales de l'amas, les autres ayant disparu du fait du fort assombrissement de l'image.

M14 :

Amas globulaire17h38-03°15'Mu du Serpent

à 45x on voit une tâche floue évidente, circulaire mais sans d'étoile, entourée de 3 étoiles bien visibles au nord, un doublet vers l'ouest et un autre triangle d'étoiles à l'est. A 100x l'amas reste une tâche grise non résolue, sans étoile visible. Il disparaît complètement au 3,5 mm ! La meilleure vision de M14 m'a semblé être à 45x finalement, les autres grossissements n'apportant rien de plus.

M107 :

Amas globulaire16h33-13°03'Mu du Serpent

si M14 a semblé être une tâche floue sans détail, M107 est pire : c'est une tâche grise encore plus petite, au bout d'une courte chaîne d'étoiles. A 100x on ne discerne qu'une tâche diffuse, et il n'y a rien à voir à 229x. Comme M14, l'observation à 45x est suffisante pour cet objet !

Observations des autres objets en partant de Béta :

en partant de cette étoile-jalon on va maintenant observer 3 amas ouverts et NGC 6572, la nébuleuse planétaire surnommée « nébuleuse de l'émeraude »(voir carte) .

IC 4665 :

Amas ouvert17h4605°43'Béta Ophiuchus

à 32x (avec l'oculaire de 25 mm) on observe un amas étendu et éparse en forme d'arbre (ou de clef, c'est selon votre imagination...) composé d'étoiles brillantes à l'éclat similaire. A 45x (avec le 17 mm) ou à 100x (avec le 8 mm) on distingue une vingtaine d'étoiles éparpillées. C'est donc un objet facile à voir, mais qui ne laissera pas un souvenir impérissable.

NGC 6633 :

Amas ouvert18h2806°34'Béta Ophiuchus

celui-ci par contre est bien plus joli que le précédent ! Il est déjà agréable à voir à 32x, et offre une belle vision à 45x. L'amas a un peu une forme de croissant, et on distingue facilement une trentaine d'étoiles bien visibles et bien rapprochées les unes des autres ce qui, contrairement à IC 4665, donne une vision à l'oculaire très esthétique ! NGC 6633 est proche d'une étoile de magnitude 6, à laquelle il semble relié par une chaîne de quelques étoiles. De part et d'autre se distinguent plusieurs petits groupes de 3 ou 4 étoiles. Bref, c'est un bel amas à observer !

IC 4756 :

Amas ouvert18h3905°26'Béta Ophiuchus

comme M5 cet amas se trouve en réalité dans la constellation du Serpent, mais il est tout proche des deux précédents, c'est donc l'occasion de l'observer. C'est un amas très étendu et assez joli, qui est sans doute visible aux jumelles (je n'ai pas fait l'expérience) car il remplit le champ à l'oculaire de 25 mm. A 45x l'amas déborde du champ, on observe alors comme un tapis d'étoiles bien détachées et plutôt brillantes dans lequel on peut se balader l'oeil rivé à l'oculaire. Certaines étoiles forment de petits groupes à l'intérieur de l'amas, c'est assez joli. Toutes les étoiles de IC 4756 semblent équitablement réparties et également lumineuses, à l'exception peut-être de 2 ou 3 plus brillantes que les autres situées d'un côté de l'amas.

NGC 6572 :

Nébuleuse planétaire18h1206°51'Béta Ophiuchus

NGC 6572 est une brillante nébuleuse planétaire de type stellaire, ce qui signifie donc que sa taille est comparable à celle d'une étoile ! Son repérage n'est donc pas particulièrement aisé puisque, même en pointant la bonne zone du ciel, on ne la distinguera pas forcément dans l'oculaire car elle ressemble à une simple étoile. L'expérience de l'observateur, un bon réglage du Goto et éventuellement une carte du ciel détaillée de la zone en question seront peut-être nécessaires pour la trouver !
J'ai donc pointé la zone puis commencé l'observation avec mon oculaire de 17 mm. A ce grossissement (45x), on distingue normalement un champ d'étoiles avec, vers le centre, un triangle isocèle relativement « mince » : NGC 6572 est en fait l'étoile qui forme le sommet principal de ce triangle. Voici ci-dessous une simulation faite avec Coelix du champ observé avec le 200/800 et l'oculaire Hypérion de 17 mm :

champ NGC 6572

La croix rouge au centre montre la nébuleuse. Visuellement vous ne verrez sans doute pas autant d'étoiles que sur cette image, mais le triangle dont NGC 6572 est le sommet se repère bien. L'image est orientée telle qu'on peut la voir dans un Newton : le Nord est en bas et l'Ouest à gauche.

champ NGC 6572

En grossissant 100x avec le 8 mm, le triangle en question est évidemment mieux visible. La nébuleuse ressemble à une grosse étoile, plus grosse que celles qui l'accompagnent dans le champ. On l'appelle la « nébuleuse de l' émeraude » car avec de plus grands diamètres, elle montre une nette couleur verte d'après de nombreux observateurs. De mon côté avec ce grossissement je ne perçois pas vraiment de couleur. En grossissant encore à 229x avec le 3,5 mm elle me semble effectivement légèrement verte... mais je ne sais pas si je vois réellement cette couleur ou si c'est seulement une impression subjective ! Il faudra que je retente cette observation.
J'ai le souvenir d'avoir observé cette nébuleuse dans un Dobson de 300 mm lors d'une soirée d'observation avec mon club en Haute-Savoie il y a quelques années, et alors que tous mes camarades de club la voyait verte, je me souviens de l'avoir vu bleue ! Bref, voilà une observation à refaire plusieurs fois pour se faire une idée précise de ce que l'on voit !

J'ai terminé mon observation ici. Cependant, comme vous pouvez le voir sur les cartes, Ophiuchus contient bien d'autres amas globulaires, notamment trois amas catalogués par Messier à savoir M9, M19 et M62, et plusieurs NGC comme NGC 6304 mais qui étaient tous trop bas pour être pointé de mon lieu d'observation. Si j'en ai l'occasion je compléterais donc peut-être un jour cette observation avec ceux-là. Vous pouvez les ajouter à votre tableau de chasse si vous le souhaitez !