La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Photographie à la webcam par projection oculaire

La technique de la projection oculaire consiste à utiliser un oculaire pour grossir un objet, puis à filmer l'image ainsi obtenue à la webcam. Pour tester cette technique, j'ai utilisé les éléments suivants :

- un adaptateur photographique Sky Optic, destiné normalement à être utilisé avec un appareil photo
Mars
- ensuite, un oculaire, en l'occurence ici le 10 mm livré avec le téléscope
Mars
- enfin, une bague de liaison conçue spécialement pour relier la webcam à l'adaptateur.
Mars
Tout d'abord, on dévisse l'embout avant de l'adaptateur, qui est amovible.
Mars
On insère l'oculaire à l'intérieur de l'adaptateur, et on le bloque avec la vis prévue à cet effet.
Mars
Voici l'adaptateur avec l'oculaire de 10 mm à l'intérieur.
Mars
On visse maintenant la bague de liaison à l'arrière de l'adaptateur.
Mars
L'ensemble se visse ensuite directement sur la bague du porte-oculaire.
Mars

Enfin, il ne reste plus qu'à insérer la webcam dans la bague, et à la fixer avec la vis de celle-ci.

Et voilà !

Avec ce système, la position de mise au point se trouve à quelques millimètres seulement du départ du porte-oculaire.

Mars

Avantages de ce système :

- on obtient une image dont la taille est plus importante qu'avec la Barlow x3

- il doit être possible de faire varier le grossissement de l'image en changeant la focale de l'oculaire. Pour l'instant je ne l'ai testé qu'avec le 10 mm.

Inconvénients de ce système :

- la mise au point est beaucoup plus délicate qu'avec la Barlow

- les images brutes obtenues lors de mes premiers essais sont moins contrastées et de plus mauvaise qualité qu'avec la Barlow, il faut donc en faire beaucoup plus pour tenter de supprimer le bruit des images. Cela est peut-être dû à la qualité très moyenne de l'oculaire de 10 mm, auquel s'ajoute les difficultés de mise au point et peut-être tout simplement la perte de contraste de l'image liée à un fort grossissement, comme en visuel

- enfin, l'image sort plus facilement du capteur à ce grossissement, il est donc très facile de la perdre et il faut être minutieux dans les gestes. Mes essais de projection oculaire ont été effectués avec le 130/900 sur la monture EQ3-2. Je pense qu'il doit être très difficile de réaliser la même chose sur l'EQ2, étant donné l'instabilité de cette monture.

Premier essai :

voici ma première photo réalisée par projection oculaire, il s'agit de Mars le 14 octobre 2005

Mars