La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Images avec un reflex numérique

Utilisation du Paracorr

Ecrit le 31/01/11. Complété le 26/02/11.

Le paracorr est donc un élément optique destiné à corriger la coma produite par les Newton ayant un petit rapport F/D comme mon Newton 200/800. Ce correcteur est appelé « Paraccor photo universel » et je l'ai acheté pour une utilisation photographique mais pas pour une utilisation visuelle.

Paracorr

Première contrariété : contrairement à ce que je pensais avoir compris en lisant le descriptif du produit sur différents sites Internet, le paracorr ne se visse pas directement sur la bague T2 du Canon 350D, mais il faut au contraire acheter une bague d'adaptation supplémentaire pour le relier à l'appareil photo. Ca, ce sont les joies du matériel astronomique, il manque toujours le petit accessoire qui va bien clin d'oeil...

Apparemment il existait un autre modèle de paracorr avant celui-là qui se vissait directement sur le reflex. Ce dernier modèle serait plus universel, car justement on pourrait y visser différentes bagues pour diverses utilisations, visuelle comme photographique. Mais bon, c'est quand même toujours contrariant d'avoir son nouvel accessoire tout beau tout neuf, et de s'apercevoir qu'il faut encore acheter un petit quelque chose en plus pour pouvoir s'en servir clin d'oeil ...

En fait, deux choix se sont offerts à moi pour la bague d'adaptation : soit prendre une bague de référence TRG-1072 destiné à fixer le paracorr sur un reflex quelconque, soit prendre une bague de référence CWT-2070 spécifique aux Canon. J'ai préféré opter pour la seconde solution.

Paracorr
Bague CWT-2070

Seconde contrariété : j'ai voulu faire un petit essai en photographiant la Lune... Impossible de faire la mise au point ! En effet, sur mon porte-oculaire j'utilise un tube allonge de 35 mm pour atteindre la mise au point en visuel. En insérant le paracorr dans le tube allonge, et en rentrant le porte-oculaire au maximum, la mise au point s'est avérée impossible.

A l'inverse, lorsque j'ai enlevé le tube allonge, même en sortant le porte-oculaire au maximum, il manque cette fois de la longueur pour atteindre la mise au point ... Très énervant aussi ! Bon, en fait j'ai réglé ce problème simplement : sans le tube allonge, il m'a suffi de ne pas enfoncer le paracorr au maximum dans le porte-oculaire pour pouvoir faire la mise au point. Mais c'est un peu contrariant...

Paracorr

Premières photos

J'ai donc pu juste procéder à un petit essai en faisant une simple photo de la Lune. Bien entendu, cela ne permet pas de voir l'effet du paracorr, puisqu'il sert à corriger la déformation des étoiles en bord de champ de la photo, et qu'en faisant une photo de la Lune, le temps de pose est trop court pour faire apparaître des étoiles. Cependant le paracorr augmente la focale d'un facteur 1,15x, donc le but de la manoeuvre était uniquement de mettre en évidence cet effet.

Voici donc une photo sans le paracorr :

Paracorr

Et la même cible avec le paracorr :

Paracorr

La différence de taille de la Lune illustre l'augmentation de la focale produite par le correcteur.

Premier essai sur le ciel profond

et voilà ma première vraie photo du ciel profond, le duo de galaxies M81 et M82 dans la Grande Ourse. Vous pouvez voir la page plus détaillée consacrée à cette photo ici : M81 et M82.

Paracorr

Cette photo montre l'ensemble du champ photographié par le 350D. Seule une toute petite bande horizontale a été retirée au bas de l'image, bande issue de l'addition des images brutes. La très grande majorité du champ est bien corrigée, l'ensemble des étoiles apparaissant bien rondes.

Voici des portions de l'image finale à 100 % de la taille d'acquisition, afin de vérifier la forme des étoiles en bord de champ. Donc le coin en haut à gauche de l'image :

Paracorr

Le coin est haut à droite :

Paracorr

Le coin en bas à gauche :

Paracorr

Le coin en bas à droite :

Paracorr

Et enfin le centre de l'image :

Paracorr

On constate donc que le champ est dans l'ensemble bien corrigé, quelques étoiles restent légèrement étirées tout au bord de l'image mais quasiment l'ensemble de la photo est exploitable. Le paracorr remplit donc parfaitement son office, c'est finalement un investissement fort utile !