La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Calibration des couleurs avec PhotometricColorCalibration (1/2)

Ecrit le 27/12/18.

Pour télécharger cet article en version PDF cliquer ici ==> .

Dans les versions précédentes de Pixinsight, la calibration des couleurs se faisait par l'utilisation successive des process BackgroundNeutralization et ColorCalibration (voir à ce sujet la page Calibrer les couleurs). Un nouveau process nommé PhotometricColorCalibration (ou PCC pour les intimes clin d'oeil) a désormais vu le jour et peut être utilisé à cette fin. La méthode précédente impliquait de sélectionner une référence de blanc dans l'image (ce qui suppose qu'une telle référence soit effectivement présente) pour le réglage des couleurs, tandis que PCC va utiliser les étoiles présentes dans l'image. Il va déterminer leurs index de couleur et les comparer avec leurs index répertoriés dans un catalogue de référence, le catalogue APASS. Il n'est donc pas nécessaire que l'image contienne une référence de blanc. On trouvera sur le site de Pixinsight un tutoriel très complet (mais en anglais bien sûr) de cet outil dont je me suis largement inspiré pour écrire cette page : à lire ici.

1-Lancement de PhotometricColorCalibration.

Le process PhotometricColorCalibration peut être lancé directement à partir de l'onglet Format Explorer ou, mieux, déposé sur le bureau du logiciel pour une utilisation dans les process icons.

Pix

Je l'ai intégré dans mes process icons que j'utilise pour le traitement des images linéaires, si vous le souhaitez vous pouvez les télécharger en cliquant ici.

Pix

J'ai conservé les process BackgroundNeutralization ("neutralisation du fond de ciel") et ColorCalibration ("calibration des couleurs") mais le process PhotometricColorCalibration ("calibration photométrique") va remplacer leur utilisation dans le processus de traitement. Il peut être intéressant de tester les deux méthodes sur les images pour pouvoir comparer les résultats obtenus.

Pour fonctionner PCC nécessite l'utilisation d'une connexion internet. Il s'applique sur une image linéaire et, comme on peut le voir dans la liste des process icons, sur une image de laquelle on aura tout d'abord supprimé les éventuels gradients à l'aide des process ABE et/ou DBE de Pixinsight. Dans mon exemple, je vais utiliser une image de NGC 7380, la nébuleuse du sorcier, que j'avais faite l'année dernière.

Pix

On ouvre l'image, qui est donc une image linéaire (visualisée à l'aide de la STF), issue du stacking des poses brutes de l'objet qui ont été prétraitées de manière classique, et sur laquelle on a supprimé les gradients. On lance le process PCC.

Pix

2-Coordonnées de l'image.

La première chose à faire est de déterminer les coordonnées équatoriales de l'objet. Pour cela, on va aller dans la zone Images Parameters, puis on va cliquer sur le bouton Search Coordinates.

Pix

C'est ici que le process va utiliser internet pour aller se connecter sur la base de données de Strasbourg afin de déterminer les coordonnées qui nous intéressent.

Pix

Si la connexion fonctionne, une fenêtre apparaît dans laquelle on va pouvoir entrer le nom de notre objet (ici NGC 7380) puis, en cliquant sur Search, une requête est lancée dans la base de données pour y retrouver notre nébuleuse. Une fois l'objet trouvé, on clique en bas sur le bouton Get pour retourner dans notre process et cette fois on va retrouver l'ascension droite et la déclinaison de notre objet dans les cases correspondantes (Right ascension et Declination).

Pix

En dessous dans les cases Focal length et Pixel size on va entrer la focale de l'instrument utilisé (en l'occurence pour moi 800 pour la focale correspondant à mon Newton 200/800) et la taille des pixels de l'appareil de prise de vue (ici 5,2 micromètres qui correspondent à la taille des pixels du Canon 450D). Les valeurs n'ont pas besoin d'être extrêmement précises.

Pix

PCC suite ... Fléche droite