La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Calibration des couleurs avec PhotometricColorCalibration (2/2)

Ecrit le 27/12/18.

3-Saturation des étoiles.

A la lecture du tutoriel sur le site de Pixinsight (à lire ici), il semble important d'éviter de prendre en compte des étoiles saturées dans l'application du process PCC. On va donc se promener dans l'image avec la souris sur les étoiles saturées, afin de lire les valeurs RGB du centre de ces étoiles. Il faut avoir activé le mode "Readout Mode" en cliquant sur l'icône suivante :Pix dans la barre des tâches.

Ensuite on promène la souris en laissant le bouton gauche enfoncé, et une fenêtre nous affiche les valeurs R, G et B de la zone pointée. J'ai pris une étoile brillante sur mon image et affichée les valeurs correspondantes :

Pix

On lit les valeurs R = 0.8395 G = 0.8158 et B = 0.8325. On va donc choisir une valeur juste en-dessous de la plus basse, par exemple 0.81, et entrer cette valeur dans la zone Photometry Parameters, dans la valeur Saturation threshold :

Pix

4-Neutralisation du fond du ciel.

Le process PCC permet une neutralisation du fond du ciel en même temps qu'une calibration des couleurs, ce que faisait auparavant le process BackgroundNeutralization. Pour cela on peut, comme on le faisait avec ce dernier, commencer par faire un preview sur une zone du ciel ne contenant pas d'étoiles. Dans le cas de NGC 7380 il y a beaucoup d'étoiles présentes, j'ai donc fait un petit preview en bas à droite de l'image pour trouver une zone relativement vide, qui va me servir de référence pour le fond de ciel.

Pix

On va ensuite dans la zone Background Neutralization pour cocher la case Region of Interest, puis on clique sur From Preview.

Pix

Enfin, on sélectionne le preview en question et on clique sur OK : notre zone de fond de ciel est sélectionnée.

Pix

Il ne reste plus qu'à appliquer le process sur l'image. Le logiciel va mouliner un certain temps, il se connecte au catalogue APASS pour faire ses calculs. Voici le résultat :

Pix

On peut comparer les deux images.

Avant :

Pix

Après :

Pix

A la fin on obtient également un graphique qui fournit des informations sur l'issue du processus.

Pix

De ce que je pense en avoir compris, les points verts représentent la mesure des index des étoiles utilisées par le process, et plus ils sont proches des droites tracées et plus la calibration des couleurs est fidèle aux références du catalogue. Dans le cas de mon image le résultat semble excellent.

Pour information, le process utilise une référence de blanc intitulé Average Spiral Galaxy, paramètre par défaut que l'on trouve dans White Reference en haut de la fenêtre du process et qui est le paramètre recommandé. On peut toutefois ouvrir le menu déroulant et choisir d'autres références (Elliptical galaxy, G2V Stars...) pour tester le résultat obtenu. Dans certains cas ça ne change rien, dans d'autres les couleurs peuvent être assez différentes. A essayer !

Pix

Voilà donc pour l'utilisation de PCC, qui permet une calibration des couleurs en utilisant un seul process et qui en théorie permet d'obtenir des couleurs calibrées plus proche des "couleurs réelles" (notion dont on pourrait beaucoup discuter...) des objets !

Fléche droite Début PCC