La Lune aujourd'hui

Contenu du site
21 observations
206 images.

compteur

Site en ligne depuis
le 09 juillet 2004.

Charlie Hebdo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !

Images avec un reflex numérique

Comparatif webcam/APN

Petit "historique" :

comme j'ai beaucoup pratiqué la webcam (en planétaire et en ciel profond) et que je commence à utiliser l'APN pour faire du ciel profond, j'ai pensé qu'il serait peut-être utile aux débutants de comparer les deux systèmes de prise de vue (les experts en astrophoto peuvent passer leur chemin, cette page ne leur sera guère utile clin d'oeil !).

Quand on parle de webcam, on parle effectivement d'une petite caméra utilisée habituellement pour les ordinateurs. "Historiquement" (quand je dis historiquement, ça remonte tout au plus à une dizaine d'années ...), les webcam qui ont révolutionné l'imagerie planétaire sont les Toucam Pro de Philips, dont le capteur très sensible a permis d'obtenir des clichés d'une qualité jamais obtenues jusqu'alors, et grâce auxquelles n'importe quel astronome amateur avec peu de moyen (à l'image de votre serviteur) peut maintenant, avec un peu de pratique, faire des images très honorables des planètes sans se ruiner. La dernière née des Toucam de Philips est la SPC 900, et c'est avec elle que les "webcamers" de tout poil font maintenant leurs clichés planétaires. Il semblerait cependant que Philips ait décidé d'arrêter la production de ses webcams, donc si vous en trouvez une, n'hésitez pas à vous la procurer.

Bref, ces webcams permettent de faire de l'imagerie planétaire sans se ruiner. Cependant on ne pouvait photographier des objets du ciel profond avec car elles ne permettent pas de faire de poses assez longues. Des astronomes amateurs ont eu alors l'idée de "bidouiller" l'électronique de leurs caméras pour leur permettre d'accéder à des poses de plusieurs dizaines de secondes. Du coup, la webcam est devenue ainsi capable de photographier le ciel profond. On parle alors de "webcam modifiée", pour désigner une telle caméra.

Enfin, un autre tournant "historique" (toujours pour désigner les quelques années écoulées...) a été l'apparition des APN Reflex Canon, qui là aussi ont permis à de nombreux amateurs de se lancer dans l'imagerie du ciel profond avec bonheur, pour un coût certes bien plus élevé qu'avec une simple webcam, mais pour des résultats inespéré avec un matériel de ce prix-là.

Avantages et inconvénients :

pour faire simple, la webcam est ce qui se fait de mieux en planétaire, car elle permet d'accumuler en quelques secondes des centaines de clichés, qui seront ensuite traités et additionnées pour faire ressortir les détails de l'objet visé. Le seul inconvénient est la petite taille de son capteur, qui ne permet pas de photographier la Lune et le Soleil en entier.

En version modifiée, la webcam permet donc de faire des clichés du ciel profond, mais là aussi la petite taille de son capteur est un handicap car de nombreux objets sont trop étendus pour tenir sur son capteur. De plus le "bruit" électronique est très sensible sur le capteur en longue pose, beaucoup plus que sur l'APN.

Inversement, si l'APN ne peut rivaliser avec la webcam dans le domaine du planétaire, il la surclasse en ciel profond grâce à la grande taille de son capteur, permet des poses très longues et est beaucoup moins sensible au bruit.

Le tableau ci-dessous résume les avantages et inconvénients des deux appareils :

Webcam APN
Avantages

- très légère (donc s'accommode d'une monture bas de gamme)

- excellent rapport qualité/prix

- capable d'accumuler des centaines de poses en quelques secondes, ce qui en fait l'arme absolue en photographie planétaire

- peut être modifiée pour faire de longues poses et accéder ainsi au ciel profond

- grand capteur (idéal pour le ciel profond)

- capteur moins "bruité" qu'une webcam

- permet d'accéder à des poses d'une très longue durée

- permet de faire du très grand champ en ciel profond avec un simple objectif

- permet de photographier facilement la Lune et le Soleil en entier

Inconvénients

- petit capteur (donc impossible de capturer la Lune et le Soleil en entier d'un coup, ni de photographier de nombreux objets du ciel profond très étendus)

- capteur "bruité"

- ordinateur obligatoire

- nécessite une modification électronique pour faire de longues poses

- bien plus cher qu'une webcam !

- poids plus important (donc difficile à utiliser sur une monture bas de gamme)

- ne permet pas d'acccumuler les clichés comme une webcam, ce qui le rend inutilisable en planétaire.

Tableau de choix :

pour finir, voici un petit tableau qui pourra aider les débutants à faire un choix entre webcam et APN avant de se lancer dans l'imagerie.

Ce que je souhaite faire : Du planétaire Du ciel profond Les deux
Avec un budget limité Webcam Webcam modifiée Webcam modifiée
Avec une monture légère Webcam Webcam modifiée ou APN limité à des poses courtes Webcam et APN limité à des poses courtes
Avec aucune de ces deux contraintes Webcam APN Webcam et APN !!